• Seinen : les seinen est une catégorie de manga destinée aux adultes. Les scénarios sont bien plus ficelés que les manga traditionnels et les personnages y sont aussi plus sérieux et complexes. Le style graphique en est affecté par des traits et un style plus prononcé. On peut citer des œuvres majeurs comme Monster et 20th Century Boys de Naoki Urasawa, Planètes de Makoto Yukimura ou encore Vagabond de Takehiko Inoue.

     

    20th Century Boys Monster
    20th Century Boys et Monster


    Sentai : ce terme vient de « Sen » combat et Tai « escadron » pour une signification littérale d’ « escadron de la mort ». Il désigne en l’occurrence les super héros des séries TV japonaises très populaires qui ont suscité un très fort engouement jusqu’en Europe et aux USA. Pourvus de costumes aux pouvoirs surhumain ils chassent les extra terrestres venus envahir la terre. Par groupe de cinq, ils font appel, via un type de gestuel qui leur est propre, à des véhicules qui une fois combinés forment un immense robot capable de terrasser le monstre géant. « Bioman » et « Power Rangers » font partie des sentai les plus connu en France.



    Bioman et Power Rangers


    Shojo : (En japonais signifie "jeune fille") Type de manga destiné aux jeunes adolescentes, mais que de plus en plus de gens lisent. Ces series font la part belle aux sentiments comme l’amour ou l’amitié, avec des personnages en nombre et une intrigue souvent tortueuse (nombreux revirements de situation, quiproquo et autres flashbacks).


    Shonen : (En japonais signifie "jeune garcon") Souvent opposé au Shojo (voir ci-dessus), c’est un type de manga destiné aux adolescents et aux jeunes adultes. C’est un manga de distraction pure, le maître-mot y est action. Plusieurs sous-genres existent: le shonen sportif (Prince du tennis), scolaire (GTO), de combat (Naruto) ou encore pseudo-historique (Kenshin).


    Shônen ai : le Shônen ai, connu également sous le nom de « Boy’s love » est plutôt destinée aux adolescentes. Il traite de relation amoureuse entres jeunes hommes. On y trouve des scènes de sexe mais moins explicites que le yaoi puisque le thème central se situe d’abord dans la représentation des sentiments et l’interaction très forte des personnes du même sexe.



    Get Backers et Gravitation


    Tankobon : au Japon comme en Corée, les mangas sont d’abord publiés par épisodes courts dans les magazines specialisés. S’ils ont du succés, ils sont alors édités sous la forme de tomes reliés, tels que nous les connaissons, et il s’agit de tankobon.


    Yakuza : désigne un mafieux japonais. Les yakuzas forment une organisation puissante, implantée à tous les niveaux de la société japonaise. Les membres se font tatouer le corps (dragons, estampes traditionelles) pour prouver leur force de caractère, et c’est devenu leur image de marque en quelque sorte.


    Yaoi : type de manga mettant en scène des amours homosexuelles entre hommes. Comportant généralement des scenes à caractère sexuel, ce genre n’est pas encore bien représenté en France, mais le lectorat féminin au Japon en est trés friand.


    Yuri : type de manga mettant en scène des relations homosexuelles entre femmes. Contrairement aux yaoi (voir ci-dessus), ces histoires sont plus axées sur les sentiments que sur l’amour physique, mais par contre elles sont tout aussi rares en France pour l’instant (cf : éditions Delcourt, Azuka).



    Uténa et Kannazuki no Miko

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique