•  

    Titre : Smashing Blue

    Interprète : Kinya Kotani

    Générique de fin des oav.

     

     

    OH! OH! Smashing Blue OH! OH!
    OH! OH! Smashing Blue OH! OH!

    Kawaita tsumori ame ga tsuzunaku katari kakeru
    Namida wa seijaku ni... samayou yoru ga akeru

    KARADA wo tsutau ame ni furueru awai omoi
    Guren no yuuwaku ni... samayou yoru ga akeru

    Mabushii kiseki wo irodoru Smashing Blue
    Hajimaru Make me true kieyuku tsuki wa silent
    Kimi no koe mo iranai Smashing Blue
    Suhada ni nokoru kiramekimaru de TWILIGHT

    OH! OH! Smashing Blue OH! OH!
    OH! OH! Smashing Blue OH! OH!

    GLASS no shareta uso ni nanika wo hoshigaru My heart
    Shien no sono yubi de wazuka ni sasoi kakeru

    Towa ni hirogaru sekai wo Smashing Blue
    Kioku no Make me true usureru kimi wa silent
    Koware sou na SPEED Smashing Blue
    Subete wo kakete kakeagaru toki wa TWILIGHT

    OH! OH! Smashing Blue OH! OH!
    OH! OH! Smashing Blue OH! OH!

    DRAMA shitate no Fake it Moon
    Kodoku wo seou STORY TALE
    Sameta hitomi de Make it Blue

    Mabushii kiseki wo irodoru Smashing Blue
    Hajimaru Make me true kieyuku tsuki wa silent
    Kimi no koe mo iranai Smashing Blue
    Suhada ni nokoru kiramekimaru de TWILIGHT


    Traduction :


    Oh, oh! Bleu fracassant, oh, oh!
    Oh, oh! Bleu fracassant, oh, oh!

    La conséquence de la douche passagère commence le conte douloureux.
    "Nageant silencieusement dans les larmes, les nuits vagabondent..."

    Frissonnant sous la pluie, mon coeur semble vouloir quelque chose.
    "Avec une apparence cramoisie, les nuits vagabondent..."

    Le bleu fracassant colorie le miracle radieux,
    Me rendant peu à peu réel, la lune qui disparait est silencieuse.
    Nous n'avons pas besoin de ta voix, bleu fracassant,
    Nos corps sont laissés nus, scintillant comme le crépuscule.

    Oh, oh! Bleu fracassant, oh, oh!
    Oh, oh! Bleu fracassant, oh, oh!

    Au milieu de ces mensonges, mon coeur semble vouloir quelque chose.
    Avec ces doigts dans la fumée de l'illusion, tu m'as appelé.

    Colorie en bleu fracassant le monde qui se dessine vers l'éternité.
    Dans les souvenirs, rends-moi réel, toi qui disparais silencieusement.
    Ce bleu fracassant est si rapide qu'il peut nous séparer,
    Le crépuscule est le moment qui commence tout, et qui part donc devant.

    Oh, oh! Bleu fracassant, oh, oh!
    Oh, oh! Bleu fracassant, oh, oh!

    La série qu'on prépare, le "Fake it Moon",
    Celui qui raconte l'histoire porte sa solitude,
    Et la peint en bleu avec ses yeux éveillés.

    Le bleu fracassant colorie le miracle radieux,
    Me rendant peu à peu réel, la lune qui disparait est silencieuse.
    Nous n'avons pas besoin de ta voix, bleu fracassant,
    Nos corps sont laissés nus, scintillant comme le crépuscule.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique