•  

    Titre : Sleepless Beauty

    Interprète : K. Ito & D.K

    Chanson des Nittle Grasper (Episodes 2, 3, 5, 8, 13).

     

    Tooku de me wo hikarasete mezameru mono-tachi matte iru
    Yoru no jouheki sasowarete utsurisumu mure no nukegara ni

    (Deguchi no nai) shougeki ni taeru tsumori nara
    (Kuzureru hodo) itsuwari wo misete

    Umarekawareru anata yo hitori hohoemanai de hitomi wo irodoru
    Nozonda sekai ga totsuzen hai ni natte mo
    Kiseki ni mada meguriaeru
    (Sotto dakishimete kowasu you ni)

    Muku na mama de sarasarete hanabira wo chirasu hana no you ni
    Migaku houseki te no naka no HIBI ni sae kizuki hajimeteru

    (Tsumetai te ga) nukeochita toge wo hirou kara
    (Madoromu hi ga) kusuburi tsuzukeru

    Ima mo todokanu hikari no yukue azayaka ni mau omoi wo egakou
    Michibiku kotoba ga koborete shimawanu you ni
    Utsuru toki wo osorenaide

    (Deguchi mo naku) (kuzureochiru)

    Umarekawari no anata yo hitori hohoemanai de hitomi wo irodoru
    Nozonda sekai ga totsuzen hai ni natte mo
    Kiseki wa mada megurikuru

    Todokanu hikari no yukue azayaka ni mau omoi wo egakou
    Michibiku kotoba ga koborete shimawanu you ni
    Utsuru toki wo osorenaide
    (Sotto dakishimete zutto tsukamaete motto kokoro made kowasu you ni)

     

    Traduction :

    De loin, laisse tes yeux briller, ceux qui se sont éveillés attendent.
    Séduis les remparts de la nuit, au milieu des peaux laissées là.

    (Il n'y a pas de sortie...) Si tu comptes survivre à l'impact,
    (...A l'endroit où tu es tombé) Montre ta malhonnêteté.

    Toi, qui t'es réincarné, colorie tes yeux sans sourire seul,
    Même si le monde auquel tu appartenais a soudain brûlé,
    Par un quelconque miracle, nous pouvons encore nous frôler.
    (Tiens-moi doucement pour me briser.)

    Tu es exposé à la pureté d'une fleur dont les pétales sont tombées.
    Tu remarques juste là que les jours sont des joyaux dans ta main.

    (Une main froide) réunit aussi les épines perdues,
    (Une flamme allumée) continue de brûler.

    Peignons les pensées trouvées dans un endroit lumineux inaccesible.
    Pour que les mots qui te guident ne se dispersent pas,
    N'aie pas peur du temps qui passe.

    (Il n'y a pas de sortie.) (Je suis en train de tomber.)

    Je dis à ta réincarnation de colorier ses yeux sans sourire seul,
    Même si le monde auquel tu appartenais a soudain brûlé,
    Le miracle pourrait toujours arriver.

    Peignons les pensées trouvées dans un endroit lumineux inaccesible.
    Pour que les mots qui te guident ne se dispersent pas,
    N'aie pas peur du temps qui passe.
    (Tiens-moi doucement, toujours plus, pour briser mon coeur.)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique